Kingdom_Builder.JPG

Voilà ce qui va rester certainement comme une des meilleures surprises d'Essen 2011. Ce jeu peut devenir un nouveau classique des jeux familiaux, au côté de Carcassonne ou des Aventuriers du Rail.

Des règles super simples, un look génial, du beau matériel, et des parties courtes (de 20 à 40 minutes) : que demander de plus ?

On commence par assembler le plateau de jeu, en prenant au hasard, ou au choix, 4 des 8 tuiles plateau. Cela assure une très grande rejouabilité, en permettant d'assembler un plateau différent à chaque partie. De plus, chaque "morceau" de plateau possède son lieu spécifique, et l'on ne jouera donc chaque partie qu'avec quatre des huit lieux spéciaux. Enfin, la façon de marquer des points en cours de partie est indiquée sur 10 cartes, mais seules 3 seront actives à chaque partie.

Une fois le jeu mis en place, chaque joueur dispose d'une action par tour, qui consiste à piocher une carte terrain, puis à poser 3 de ses x maisons sur le plateau, sur le type de terrain indiqué par la carte. Il peut, avant ou après son action, jouer un ou plusieurs coups spéciaux, si toutefois il a récupéré des tuiles lieux correspondants.

Les coups spéciaux peuvent par exemple permettre de construire sur une case d'eau (interdit en temps normal), ou de reprendre une maison déjà posée pour le replacer ailleurs.

La partie rentre dans son dernier tour dès qu'un joueur a posé toutes ses maisons. On compte alors les points et celui qui en a le plus gagne la partie.

Un formidable jeu, par l'auteur de Dominion.