“Revendeur d'émotions since 1997„

   

le blog | à propos | plan d'accès  

Tag - Expliqué en 5mn

Fil des billets Fil des commentaires

2012 mai 28

VEGAS

Vegas.jpgVoilà un jeu de dés comme on les aime : de la chance, forcement, mais aussi des choix multiples, et surtout la possibilité d'aller embêter les autres joueurs. Et le pouvoir de nuire est toujours plaisant.

Parfait pour un apéro entre amis, pour démarrer ou terminer une soirée jeu, la variété de ses couleurs de dés lui permettra d'être toujours assorti à votre intérieur.

En un mot comme en 100, voilà un jeu indispensable. 

2012 avr. 22

SI J'ETAIS PRESIDENT...

Si_j__etait_president.jpg

Après Casse toi pov'con, voilà le deuxième jeu du duo magique - Ludovic Maublanc pour le jeu et Martin Vidberg pour les illustrations - Si j'étais Président... vous place dans la peau du Président fraichement élu, qui doit composer son gouvernement.

Pour cela, vous devrez faire appel à des "Peoples", qui occuperont les ministères les plus importants : Intérieur, Affaires étrangères, Économie, Éducation Nationale, Culture et Sport. Pour chaque poste, il faudra essayer de nommer les personnalités les plus compétentes, pour gagner plus de points de popularité que les autres joueurs (qui comme vous le savez, sont de piètres Présidents)

Le système de jeu est ultra simple : on distribue 7 cartes à chaque joueur (cartes qui représentent les fameux "pipoles"). On sélectionne une carte que l'on pose face caché devant soi (c'est le premier membre de son gouvernement), puis on fait passer les cartes restantes à son voisin de gauche. On récupère les cartes de son voisin de droite, on en choisit une, et ainsi de suite. Lorsque l'on reçoit les deux dernières cartes, on en garde une, et l'autre est défaussée au centre de la table.

On n'a plus alors qu'à comparer la valeur de chaque gouvernement, à attribuer les points de victoire, et à recommencer. A la fin de la troisième manche, le joueur avec le plus de points gagne la partie !

Bien sur, il y a quelques finesses : chacune des trois manches se joue avec des règles de comptage légèrement différentes : bonus pour les femmes au gouvernement, règles de cohabitation, rigueur, malus différents selon les ministères manquants...

Si vous aviez aimé Casse toi pauv'con des mêmes auteurs, vous pouvez l'acheter les yeux fermés.

Si vous n'avez pas aimé Casse toi pauv'con, vous pouvez l'acheter les yeux fermés.

Si vous ne connaissez pas Casse toi pauv'con, vous pouvez l'acheter les yeux fermés.

En bref, un formidable petit jeu d'apéro futé comme tout, bourré d'illustrations drôles et réussies, avec lequel vous passerez plein de bon moments

Gouvernement.jpgUn exemple de gouvernement : on remarquera que Celine est "biclassée". Elle peut choisir entre deux ministères, mais pas les deux.

2012 avr. 17

STRIKE

Strike.jpg

Pour craquer sur Strike, il faut aller au delà d'une boite dont le graphisme nous montre que nous ne partageons pas encore les mêmes codes esthétiques que nos amis allemands.

A l'intérieur, une belle piste avec un fond en mousse, et 31 dés à 6 faces de très belle qualité.

On distribue des dés à tous les joueurs, et le dernier en possédant gagne la partie. Pour cela, il faudra lancer ses dés un par un dans l'arène, sachant que l'on ne peut s'arrêter que pour prendre au moins deux faces identiques. Ce qui permet alors de passer la main au joueur suivant. C'est un peu une variante acrobatique des classiques du style 421, puisque l'on peut viser les dés dans l'arène de façon à les heurter pour les faire changer de face.

Ambiance, habileté, chance et mauvaise foi, c'est le cocktail idéal pour un formidable jeu d'apéro. Un gros coup de coeur pour toute notre équipe, et un incontournable de nos soirées jeux.

Essayé et approuvé par de nombreux auteurs et éditeurs de jeu très connus.

2012 avr. 16

MITO

Mito.JPGDe grosses mites tricheuses, et une punaise pour les surveiller toutes !

Un petit jeu de cartes génial, bâti sur une mécanique éprouvée de jeu de défausse : pour jouer, il faut poser une carte dont la valeur est supérieure ou inférieure de 1 à la carte venant d'être jouée. Si on ne peut jouer, on pioche, et le premier qui n'a plus de cartes en main gagne la partie.

Il existe plusieurs types de cartes, certaines représentant un insecte avec un effet particulier : l'araignée permet de donner une de ses cartes à un autre joueur jeu fait par deux enfants (leurs parents sont créateurs de jeux); le moustique doit être "écrasé" en tapant dessus au plus vite (et le plus lent reçoit une carte de tous les autres joueurs); et je passe sur les effets du cafard et de la fourmi.

Et il existe surtout les cartes mito, que l'on n'a pas le droit de poser. Comment se défausser alors de toutes ses cartes ? En trichant !

On peut en effet, par tout moyen imaginable, se débarrasser de ses cartes (cachées dans les manches, glissées sur les genoux, ou jetés sous la table), mais en respectant le code de la triche.

Méfiance cependant, car un des joueurs endosse le rôle de la gardienne punaise, et surveille les agissements illégaux de ses petits camarades. Et celui qui est prit deviendra punaise à son tour...

Un très bon jeu de cartes et d'ambiance, dont la dernière des curiosités est d'être signé par deux auteurs qui sont des enfants. Enfants certes, mais dont les parents sont également auteurs de jeu. Ces derniers viennent d'ailleurs de publier Descendance.

2012 avr. 14

THE CITY

The_city.jpgEn moins d'une demi heure, construisez une cité idéale, de préférence plus jolie que celle de vos voisins.

Après avoir reçu au début de la partie quelques cartes bâtiments, vous devrez au fil des tours en choisir un face caché, puis le construire en payant son cout de construction en défaussant d'autres cartes que vous avez en main. En effet, une des astuces de ce jeu est que vos cartes sont à la fois vos futurs bâtiments, et votre monnaie.

A la fin de chaque tour, en fonction de l'importance de votre ville, vous récupérez de  nouvelles cartes et des points de victoire. Ces derniers se cumulent de tour en tour, et le premier à 50 points gagne la partie !

Rapide, agréable à jouer et possédant de nombreuses stratégies gagnantes, c'est un grand jeu qui tient dans la poche.

Pour les spécialistes, rappelons que l'auteur du jeu est aussi celui de Race for the Galaxy.

- page 2 de 4 -